Zakat Al Fitr : aumône de la rupture du jeûne 2017/1438

Le pourquoi de Zakat Al Fitr

Zakat El Fitr alias aumône de la rupture du jeûne est une pratique qui relève de la Sunna et qui survient après la fin du Ramadan, c'est-à-dire, le jour de l’Aid El Fitr.

Cette Zakat, offerte aux plus démunis, sert à la fois à purifier ce que le bavardage ou autres propos tenus pendant le mois sacré du Ramadan aurait diminué de la valeur du jeûne de la personne et aussi d’épargner la mendicité aux nécessiteux le jour de l’Eid, afin que tous les musulmans, à part égale, puissent profiter ensemble de la célébration de la fin du Ramadan.

Règles de la Zakat

Il est possible de donner Zakat un à deux jours avant l’Aid, néanmoins, le jour même de la rupture du jeûne, il est nécessaire de le faire avant la Salat de l’Aid El Fitr, sinon, la Zakat sera alors considérée comme simple aumône.

Zakat El Fitr est offerte aux pauvres qui n’ont rien à manger ce jour là. Il est possible de partager une seule aumône entre plusieurs personnes comme il l’est de donner plusieurs à une seule personne. La Zakat doit être remise dans la même société dans laquelle le musulman ou la musulmane vit. Il n’est permis de transférer une Zakat qu’en cas de grande nécessité lors de famine par exemple ou de tremblement de terre.

Valeur de la Zakat à octroyer

A l’époque du Prophète Mohamed (paix et bénédictions sur lui), la Zakat était sous forme de produits alimentaires : un « Sa’a » (équivalent de 2,7 kilos) était la quantité de riz, d’orge, de blé, de dattes ou d’autres aliments, disponibles en abondance dans la région, offerte aux pauvres. Ni le Prophète ni ses compagnons n’ont accompli Zakat en espèces. Ce n’est que grâce à l’Ijtihad des savants musulmans dans l’Islam que la possibilité de remettre Zakat sous forme d’argent a été établie.

Homme ou femme, jeunes ou vieux, tout le monde est encouragé à offrir Zakat. Ceux qui n’ont pas d’argent peuvent toujours donner de quoi manger aux plus démunis de ce qui leur est resté comme excédant de nourriture durant le mois de ramadan.

Rédigé par: Mohamed Riad

Partager cet article:

Les commentaires

  1. Merci merci merci cela me parait vraiment très utile. Je veux toujours lire ce que la religion nous recommande