Sourate Al Hajj - سورة الحجّ

Al Hajj

Sourat Al Hajj récitée par 112 différents réciteurs

Informations sur sourat Al Hajj

  • Nombre de versets : 78
  • Type : Madaniya
  • Traduction du nom : Le pèlerinage
  • Ordre chronologique : 103
  • Ordre traditionnel : 22

Description

Al Hajj (Le Pèlerinage) est une Sourate médinoise (qui a été révélée à Médine), le nombres de ses versets est de 78.

Cette sourate s'adresse d'abord aux mécréants de la Mecque pour les avertir que leurs propos en faveur de la croyance polythéiste sont totalement erronés, et leur présenter des arguments probants du monothéisme (Tawhid) et de la Résurrection : '' Tel, parmi les hommes, discute au sujet de Dieu sans détenir la moindre connaissance, et se laisse entraîner par tout démon rebelle, prédestiné à égarer quiconque le prend pour allié, et à le conduire au supplice de l'Enfer. Ô hommes ! Si vous êtes dans le doute au sujet de la Résurrection, sachez que c'est Nous qui vous avons tirés de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adhérence, puis d'un embryon dont une partie est déjà formée et une autre non encore formée. C'est ainsi que Nous vous donnons une idée de Notre puissance. Nous maintenons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu'au terme fixé, pour vous en faire ensuite sortir à l'état de bébé, et vous atteindrez ainsi plus tard votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent encore jeunes, tandis que d'autres arrivent jusqu'à l'âge de la décrépitude au point de ne plus se souvenir de ce qu'ils savaient. Ne vois-tu pas aussi comment la terre desséchée reprend vie, dès que Nous l'arrosons de pluie, pour se gonfler et se couvrir de toutes sortes de couples de plantes luxuriantes ? Il en est ainsi, parce que Dieu est la Vérité même, qu'Il est Celui qui rend la vie aux morts, que Sa puissance s'étend sur toute chose.''.

Ensuite, Dieu -Exalté et Glorifié soit-il- s'adresse aux musulmans indécis, qui n'étaient pas prêts à subir quelconque difficultés dans leur chemin vers la divine vérité : ''Tel autre, parmi les hommes, adore Dieu d'une manière indécise. S'il lui arrive quelque bien, il en jouit avec quiétude, mais s'il est atteint par la moindre épreuve, il fait aussitôt volte-face, causant ainsi sa perte dans cette vie et dans la vie future. Et c'est là une perte irréparable ! Il invoque en dehors de Dieu ce qui ne peut lui être ni nuisible ni utile. Et c'est là le comble de l'égarement ! Il invoque celui qui lui est plus nuisible qu'utile. Quel détestable patron et quel détestable compagnon ! ''

Par ailleurs, Dieu rappela son appel à Abraham pour qu'il édifia sa maison sainte (la mosquée sainte) afin que le pèlerinage puisse s'y accomplir: ''Rappelle-toi que, lorsque Nous avons installé Abraham sur l'emplacement du Temple, Nous lui dîmes : «Ne Me donne aucun associé ! Veille à conserver Mon Temple en état de pureté pour ceux qui viennent y accomplir les tours rituels, ou y faire leurs dévotions, debout, agenouillés ou prosternés ! Appelle les hommes au pèlerinage hajj ! Ils répondront à ton appel, à pied et sur toute monture, venant des contrées les plus éloignées, pour participer aux bienfaits du pèlerinage et invoquer le Nom du Seigneur aux jours fixés, en immolant la bête prise sur le bétail que Dieu leur a accordé. Mangez-en vous-mêmes et donnez-en à manger aux pauvres démunis. Puis qu'ils se délient de leurs interdits, accomplissent leurs vœux et effectuent autour du Temple antique les circuits rituels.»

Enfin, il exhorte les vrais croyants qui étaient interdits par les incroyants mécquois de se rendre à la mosquée sainte et à suivre le droit chemin, Dieu les autorisa à combattre les tyrans de Quraysh. En suivant le modèle d'Abraham, les croyants seront nommés 'musulmans' comme leur père (Abraham) a dit : ''Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous ! Prosternez-vous ! Adorez votre Seigneur et faites le bien, dans l'espoir d'assurer votre salut ! Luttez comme il se doit pour la Cause de Dieu ! C'est Lui qui vous a élus, sans vous imposer aucune gêne dans votre religion, qui est la religion de votre père Abraham, lequel vous a lui-même déjà nommés «les musulmans», nom que vous portez encore dans ce Coran, afin que le Prophète soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les hommes. Accomplissez donc la salât ! Acquittez-vous de la zakât et attachez-vous fortement au Seigneur ! C'est Lui votre Protecteur ! Quel excellent Seigneur et quel excellent Soutien ! ''.